Clément Achard : le cochon de plein air sinon rien

Clément Achard a été bûcheron avant de réaliser son rêve : élever des cochons de plein air et vendre ses produits finis en direct.

(suite…)

À la ferme Sainte-Barbe , on élève 1 100 porcs par an

Vingt et un départements et 8 régions soit près de 600 fermes ouvraient leurs portes ce week-end. Un événement auquel les curieux n’ont pas manqué.

(suite…)

Les cotes de porc c’est hallal !!

Si ça c’est pas à mourir de rire…

La Cahute fermière veut progresser, sans jamais transiger sur la qualité

La Cahute fermière, en plus d’atteindre ses objectifs, a stimulé les agriculteurs qui travaillent pour étoffer la gamme. La Cahute fermière, en plus d’atteindre ses objectifs, a stimulé les agriculteurs qui travaillent pour étoffer la gamme.

Voilà un an et demi que ce royaume de la vente directe de l’agriculteur aux consommateurs a ouvert ses portes. Un an et demi que la Cahute fermière fait son trou au bord de la RN 43, à Courcelles. L’occasion de faire le point sur ce pari ambitieux porté par sept agriculteurs du secteur qui défendent le « consommer local ».

PAR ANNE-CLAIRE GUILAIN

(suite…)

Préservation de l’environnement: des cochons transgéniques

Des chercheurs canadiens inventent un type de cochon génétiquement modifié afin de réduire l’impact environnemental de l’élevage intensif.

Dans le cochon tout est bon. Enfin, presque tout. Le problème avec l’élevage industriel du porc, ce sont les grandes quantités de phosphore que les animaux rejettent. Lorsque cet élément se répand dans les cours d’eau, il favorise le développement d’algues qui détruisent l’écosystème et tuent les poissons en consommant l’oxygène contenue dans l’eau. La teneur en phosphore des sols est un enjeu sanitaire important dans certaines régions où les élevages sont concentrés comme en Bretagne par exemple.

(suite…)

Dans la vraie vie : Marché du porc. Les cours vont décoller

Pour la semaine à venir, les prix européens resteront majoritairement inchangés, ce que confirme la quasi-totalité des cotations étrangères. En revanche, pour le marché français, le contexte s’annonce plus impulsif. Dès la semaine prochaine, le commerce devrait basculer dans un mouvement de hausse saisonnier qui, par la suite, en fin de mois, sera largement suivi, voire devancé par les autres bassins de production, surtout dans les pays du sud comme l’Espagne. Tous les ingrédients d’une reprise des cours sont réunis. Les transactions de cette fin de semaine restent encore assez dilettantes, les facilités d’approvisionnement n’incitent guère au raffermissement des prix mais dans une ambiance toutefois moins laxiste, proche d’un climat plus tendu avec l’arrivée des beaux jours.

(suite…)

La ferme des petits cochons

ANCEAUMEVILLE. Guillaume Alexandre a accueilli
le public venu découvrir son élevage porcin.

Guillaume Alexandre, agriculteur à Anceaumeville, a ouvert les portes de son exploitation, la Ferme du village, ce week-end dans le cadre de l’opération « bienvenue à la ferme ». De nombreux visiteurs sont venus découvrir l’élevage de porcs.
(suite…)

Megan Fox: « Depuis que je vis avec un cochon, je ne peux plus manger de porc »

Quand Megan Fox était petite, ses parents lui interdisaient d’avoir d’animaux. Depuis, la bombe hollywoodienne s’est bien rattrapée. Megan vit aujourd’hui avec huit compagnons à poils et à poils, en plus de son fiancé, l’acteur Brian Austin Green.

(suite…)